La norme MIDI

La norme MIDI et la musique assistée par ordinateur (MAO) :

La musique fait un large appel à l’électronique et à l’informatique. La musique assistée par ordinateur se définit par l’abréviation MAO.
La norme MIDI : (Musical Instrument Digital Interface) est un ensemble de données informatiques représentant des séquences musicales. Le logiciel de séquences MIDI va lire ce fichier, pilotant ainsi un ou plusieurs synthétiseurs.

Les fichiers MIDI présentent de nombreux avantages : légers, ils se chargent rapidement et sont audibles immédiatement par chacun sur n’importe quel ordinateur. A partir de ce fichier le musicien peut alors transposer, modifier le tempo, changer le timbre d’un instrument, enlever ou ajouter une voix, jouer sur la durée des notes ou les attaques, la vélocité, éditer la partition !

Contrairement à une certaine idée, les ordinateurs et les synthétiseurs ne déshumanisent pas la musique et ne nuisent nullement à son âme. Bien au contraire ! Ils sont des instruments prodigieux, qui donnent en réalité des possibilités supplémentaires au musicien. Les synthétiseurs permettent au compositeur de vérifier un arrangement, au créateur de dessiner des sons nouveaux, parfois étonnament beaux.

Les logiciels MIDI de composition ou de séquences autorisent l’exécution immédiate et irréprochable de partitions codées simplement en fichiers MIDI. Ils permettent de développer des orchestrations qui n’ont pas d’autres limites que celles de l’imagination. D’ailleurs la plupart des grands compositeurs de musique de films l’utilisent aujourd’hui.

Les logiciels d’enregistrement et de traitement de son, chaque année plus performants, remplacent les grands studios d’enregistrement ultra-professionnels de jadis. Les ordinateurs ne remplacent pas l’homme ; c’est toujours le musicien qui, derrière la machine, dicte son programme.

Soyez rassurés, la technique n’est là que pour servir la culture, l’imagination et les rêves du musicien.

Stanis